Archives de Tag: restaurant Zante

Zante, rue Saint-Laurent, Montréal

Sortez les sous et laissez vos attentes chez vous!

Tout avait pourtant si bien commencé. Un petit resto sympathique sur la Main, parking gratuit à 2 minutes, des amis qu’on avait hâte de voir, bref une belle soirée en perspective.  S’en fût une, mais nous avons été déçu.

L’accueil était chaleureux, le service un peu lent au début, franchement amorphe en fin de soirée.  Coup d’oeil sur la carte des vins; ouf, c’est cher! 3 fois le prix de la SAQ! Bon, on ferme les yeux, on commande un bon Prunée à 50$ (on exclue la personne qui écrit 😦  ) et on regarde le menu. Quoi?!?! Une salage grecque à 19,95$? Ha mais les entrées sont bonnes à partager…. Ha ok, mais quand même. Alors on opte pour 3 entrées pour 4: le spécial mezze (aubergines, courgettes et 4 petits morceaux de fromage de chèvre très doux frits légèrement), de la pieuvre grillée avec oignons, câpres et endives et finalement la fameuse salade grecque.

Le spécial mezze est tout simplement divin. Les légumes et le fromage sont frits de façon si légère que ça ne tombe aucunement sur le coeur, on a un peu l’impression de manger des chips, assaisonnées avec du sel et un mélange d’herbes délicieux. Pour ma part, j’ai été déçue de la pieuvre. Je trouvais qu’elle était trop grillée et pas assez assaisonnée, ça goutait beaucoup le vinaigre, les autres ont apprécié, sans plus.  La salade grecque était bonne, quoi que remplie de poivrons (en Grèce, il n’y avait jamais de poivrons, que des olives noires, tomates et concombres avec parfois les petits piments grecs si bons) avec 4 petits morceaux de feta qui je dois l’avouer étaient très bons. Nous avions déjà 60$ d’entrées et pourtant, nous avions encore très faim. Souvent, dans les autres restaurants, après l’entrée, on tombe déjà dans la gourmandise!

Pour les plats principaux, on commande un plat par personne et les accompagnements, tous les mêmes pour tout le monde, sont déposés au centre de la table et chacun se sert. J’ai opté pour l’assiette de crevettes et pétoncles, Fred pour les côtelettes d’agneau accompagnées d’un morceau d’espadon, Yves a choisi l’assiette de crevettes et Evelyn, la côte de veau.

Yves a reçu son assiette en premier et nous en sommes tous restés sans voix. Une assiette blanche, ronde avec 4 crevettes de 3 bouchées chaque et c’est tout. Coût de l’assiette: 33$ donc plus de 8$ la crevette! C’est une blague? J’ai une question pour le chef: lorsque vous avez eu fini de mettre les crevettes dans l’assiette, vous n’étiez pas gêné d’envoyer ça à vos clients en sachant qu’ils paient 33$ pour ça? Pour ma part, j’avais 2 crevettes de la même grosseur et 4 pétoncles de grosseur raisonnable pour le même prix… Ordinaire. Les assiettes de viande étaient plus satisfaisantes. Les côtelettes d’agneau étaient franchement bonnes et l’espadon aussi. Evelyn semblait bien satisfaite de son veau aussi même si je trouvais que la grosseur du morceau aurait pu être plus imposante. Comme accompagnement, une assiette de légumes vapeur (qui était clairement un mélange congelé genre Artic Garden…) et un plat de frites qui contenait maximum 2 portions.

À partir de ce moment, on a vraiment eu l’impression de se faire avoir. À mesure que le restaurant se vidait (on ne se battait pas pour y entrer, même si on était un samedi soir), le volume de la musique augmentait, si bien qu’on était peut-être 10 clients, mais il fallait se hurler après.  Ha j’ai failli oublier. On nous a quand même  « gracieusement » offert une assiette de fruit ou nous avons eu droit à une fraise, un morceau d’ananas et un morceau de melon d’eau, quand même!

Total de la facture avec le vin, les taxes et le service? Près de 200$ pour 2! Je capote encore juste à y penser. Et là, ne pensez pas que je suis cheap.  Ça ne me dérange pas de payer un tel prix pour un repas, mais donne m’en pour mon argent, livre la marchandise comme on dit. Bref, chez Zante, j’ai vraiment eu l’impression de me faire avoir et ils ne me reverront pas.  C’est dommage parce que je garderai tout de même un bon souvenir du spécial mezze et de leurs côtelettes d’agneau.