Archives de Tag: Peller Estate

Peller Estate, Niagara-on-the-lake, Ontario

Un must gastronomique si vous allez dans le coin!

Lauréat de la mention « un des 10 meilleurs restaurant au Canada » en 2010, le Peller Estate est avant tout un vignoble. De toute beauté, rappelant les villas de Toscane, il est aussi possible de prendre seulement un lunch ou des encas sur la magnifique terrasse.

Vous avez 2 options de menu: à la carte ou le menu carte blanche que nous avons choisi. On spécifie si on a des allergies ou des goûts particuliers et hop, on fait confiance au chef.

Vous avez le choix entre le 5 services (89$) ou le 7 services (129$) et pour 35$ de plus, vous pouvez avoir l’accord met et vin (évidemment avec les vins de la place). Nous avons pris le 5 services (avec vins pour Fred) et avec tous les petits à-côtés qu’on nous offre, on arrive au-delà du 5 services.

L’expérience débute avec un espuma de tomate et concombre absolument rafraichissant. La texture rappelant la mousse pour le bain est agréable et différente dans la bouche.

Suivait ensuite un carpaccio de concombre surmonté de fenouil, oignon et fromage de chèvre émietté. Bon, frais , joli, mais rien de merveilleux.

Pour le service suivant, 2 serveuses arrivent simultanément avec un gran bol à soupe ou trône royalement une cuillerée de fromage de chèvre mélangée avec des fruits. Regards étonnés et perplexes de notre part, elles avaient caché une soupière dans leur dos et c’est d’un même geste qu’elles arrosent le fromage d’une soupe froide à la betterave et au vin de glace. Délicieux! En plus, la présentation à aussi son effet de surprise, un de mes coups de cœur de la soirée.

La troisième entrée était un tataki de thon enrobé de poivre rose. Très délicat, pas trop poivré, c’était accompagné de minuscules patates sautées et d’un œuf de caille. Comme on dit, c’était pas pire pantoute.

Par la suite, on nous propose un granité au chardonnay et à la fraise, tout à fait charmant comme dirait Pinard, pour faire descendre le tout.

Puis, on attaque avec le plat de résistance: filet de bison sur pois mange-tout, accomagné d’un gratin dauphinois sur lequel on a râpé un peu de truffe blanche. Un filet de jus de cuisson arrose la viande qui est tendre, cuite à la perfection et tout simplement délicieuse. La portion, ni trop grosse ni trop petite, convient parfaitement à l’état de satisfaction qui nous atteint tranquillement.

Suit ensuite une mignardise de gâteau au fromage à la crème et aux framboises. Très bon lui aussi.

Et le clou de la soirée a été le dessert. Une espèce de rouleau pas plus gros qu’un petit cigare de texture style truffe-ganache au chocolat noir accompagné d’une genre de praline aux noisettes, de fleur de sel et d’une petite boule de crème glacée maison à l’huile d’olive. OH-MY-GOD! Il a fallu du temps avant que je trouve la saveur de la crème glacée et franchement j’en suis presque tombée sur le dos tellement c’était bon et surtout original.

La fraîcheur, la présentation des plats et la qualité des plats sont vraiment les points forts de Peller Estate. Si certains plats comme le carpaccio de concombre ne nous ont pas fait tomber par terre, d’autres étaient tout simplement renversants. Si nous retournons dans le coin, nous y reviendrons, mais prendrons le menu à la carte qui semblait divin lui aussi.

Ne manquez pas la visite de la boutique et du domaine qui vaut aussi la peine 🙂