Archives mensuelles : mars 2013

Cabane à sucre du Pied de cochon, St-Benoit-de-Mirabel

À essayer!

C’est grâce à un couple d’amis que nous avons pu assoir nos fesses sur les bancs de bois de la cabane à sucre du Pied de cochon. Pour y aller, il faut réserver, très rapidement, par e-mail et si vous êtes chanceux, vous aurez un appel vous donnant la date et l’heure, sans trop d’option de modification.

De l’extérieur, une cabane à sucre ordinaire, pas énorme, en bois avec un stationnement plein à craquer. Plusieurs services par jour (midi et soir), vous faites la file, on vous appelle et on vous assoit. Pas de chichi, les serveuses portent fièrement la chemise de chasse qui recouvre presqu’entièrement leur mini-short en jeans. Ça sent le sucre, le gras, il y a du bruit et des gens de tous âges. Les enfants sont les bienvenus, c’est convivial.

On vous offre d’abord des drinks, tous assaisonnés à l’érable: daiquiri, gin tonic, martini. En toute honnêteté, ce n’est pas nécessaire. Vous serez bien plus heureux avec de nombreux verres d’eau pour faire passer tout ce qu’on vous apportera. Calculez environ une dizaine de dollars par consommation. On vous offre aussi une tourtière décadente qui déborde de plein de choses dont je ne me rappelle plus. 63$ pour la tablée, elle semblait délicieuse, mais on s’est abstenus par peur d’exploser.

On commence donc l’orgie culinaire avec un plateau de desserts en 3 étages. Chaque étage est une rondelle d’arbre, c’est très original et surtout délicieux. S’empilent donc popcorn, barbe-à-papa divine, whippet maison, tire-éponge, trous de beigne, crèmes caramel, croissants démentiels, petits gâteaux et shooters à la vodka et eau d’érable. Déjà, on sait que ce sera un repas mémorable.

IMG_0317

Arrivent ensuite les nombreuses entrées, toutes plus décadentes les unes que les autres. On commence avec une omelette au lard et à la cervelle. Je sais, ce n’est pas un plat très apprécié, mais on peut aisément enlever les morceaux qui sont sur l’omelette et se délecter du restant. J’ai gouté à la cervelle et personnellement, ça ne m’a pas plus, alors j’ai mangé le restant en laissant de côté les morceaux indésirables.

IMG_0320

Mon plat préféré était la crêpe frite dans le gras de canard, surmonté de fèves au lard, de fromage cottage et de gros morceaux de foie gras poêlé. C’était assez cochon.

IMG_0321

Il y avait aussi de gros pilons de canard farcis  aux crevettes de Matane. Gouteux et original, mais ça ne m’a pas plu plus qu’il faut.

IMG_0318

Une salade d’oreille de Christ, endive et coeur de canard nous a aussi satisfait. C’était beau et vraiment bon.

IMG_0319

Comme repas principal, deux plats se dressaient devant nous. Le premier, un jambon (avec os) à l’ananas qui était excellent. Rien à voir avec ce qu’on nous sert généralement; gouteux et d’une tendreté incroyable.

IMG_0323

Le 2e plat, un canard entier (mais vraiment entier avec pattes et tête) farci au foie gras et au homard. La viande goutait vraiment le homard, c’était juteux et délicieux. Miam.IMG_0322

Nous avons terminé ce repas gargantuesque avec d’autres desserts. Le meilleur; une crème glacée maison à l’érable dans laquelle on a planté des bâtons de tire-d’érable. Ouf! Il y avait aussi un duo de jell-O, plus beau que bon et un gâteau assez dense et un peu moins éclatant que les autres plats.

IMG_0327 IMG_0326 IMG_0325

60$ par personne plus taxes et services, je considère que c’est raisonnable compte tenu de la qualité et de la quantité de ce qu’on nous a servi. Autre point intéressant, c’est qu’on vous encourage fortement à ramener à la maison ce que vous n’avez pas mangé, donc pas de gaspillage.  J’essaierai certainement d’y retourner l’an prochain 🙂