Le cochon dingue, petit Champlain, Québec

Boff…

Après un voyage de près de 5 heures pour se rendre à Québec, c’est complètement affamés que nous nous sommes attablés au Cochon dingue. Le resto est charmant avec ses murs de pierres et ses tables rapprochées. On y trouve toute sorte de gens; des familles, aux couples en passant par des groupes d’amis.

On commence notre repas avec une entrée à partager: ailes de poulet, crabcake, rouleaux impériaux au confit de canard, frites et fondue au fromage style parmesan. Un petit problème, la fondue est totalement gelée! Petite mention au serveur qui réapparaît avec un nouveau plateau. Les entrées sont correctes, sans plus.

J’ai ensuite opté pour le lobster roll: vous pouvez vous abstenir. Tellement froid qu’on s’en gèle les dents, clairement garni de chair de homard gelée et manquant de mayonnaise et d’assaisonnements, j’ai pris 2 bouchées et j’en avais assez. Les autres ont respecté un peu plus l’esprit de la place en prenant des côtés levées: assiette gigantesque, ils semblaient bien satisfaits, de même que mon chum avec son burger d’agneau. J’ai trouvé la facture un peu salée pour la qualité des plats qu’on nous a servis, mais bon, ce n’était pas si mal.

Je ne recommande pas particulièrement l’endroit, mais si vous avez une envie insoutenable de côtés levées, ça peut toujours faire l’affaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s