Le Carolus, rue Duluth, coin St-André

Boff….

Souper de filles, on se poupoune, petit arrêt à la SAQ parce que le resto est un apportez votre vin et on est partie. On rie comme des folles, ça fait tellement de bien. Le trafic étant présent, nous arrivons avec un peu de retard et nous nous stationnons dans un endroit pour le moins inquiétant au niveau d’une éventuelle contravention (et il s’est avéré que l’inquiétude était fondée….). Bah, pas grave, anyway, dans ce coin là, le vendredi soir, le stationnement est un problème, voir impossible. Effectivement que le métro pourrait être une bonne option. Bref, nous arrivons et là, le resto est vide! Un petit couple dans le fond et c’est tout! Ok…. on est vendredi soir sur Duluth. Ha oui mais on a un groupe de 40 personnes qui vient juste d’annuler! Ouin, je ne suis toujours pas convaincue de la validité de cette information mais bon, on s’assoit. L’endroit est tout de même agréable et le serveur essaie de l’être un peu trop. Le mot qui conviendrait serait mielleux et comme vous savez le miel, ça colle et en trop grande quantité, ça tombe sur le coeur 🙂 Il ouvre nos bouteilles de vin et nous laisse les servir. Sans vouloir être chiante, d’habitude, le serveur sert le vin, christie, on te paie pour ça.

Il y a un menu à la carte et la possibilité de prendre différente table d’hôte allant de 29 à 35$ par personne. On commence le tout avec un amuse-bouche de terrine de canard offert par la maison. Bon, un peu salé, mais on est affamée et comme on dit chez nous, ça fait la job 🙂 Les commandes sont passées, nous attendons. Le service était sans doute un peu lent, mais les conversations vont bon train et on s’en rend à peine compte. Je vous rappelle ici que nous sommes à peu près les seules clientes du resto.

On nous apporte le potage pour certaine, la salade mesclun pour les autres, ces deux plats viennent d’emblée avec la table d’hôte. J’ai opté pour le potage au chou-fleur, pommes et cari. Trop sucré à mon goût, les pommes enveloppent le goût fin du chou-fleur et donne au plat un taux de sucre trop élevé pour débuter un repas. Le cari, subtile, ne suffit pas à contenir la pomme et j’avoue que la texture, un peu granuleuse, ne me jette pas par terre. Un petit tour supplémentaire de chinois aurait sûrement changé la situation. Mais somme toute, c’est quand même correct.

Mon entrée attendue avec impatience (je n’arrête pas de me bourrer dans le pain, pour une fois qu’on nous sert du beurre demi-sel!), je ne peux cacher ma déception devant la grosseur de ma portion de tartare de thon. Je sais, il faudrait vraiment stopper notre consommation de thon dû à la pêche abusive, je sais…. Mes 3 bouchées étaient très bonne même si la mayonnaise, un peu épicée, cachait légèrement le goût du poisson. Mais c’était très bon. J’ai toujours faim par contre alors je replonge dans le pain en attendant mon tartare de filet mignon.

Même affaire pour le tartare de boeuf; une portion dérisoire. Les autres qui ont commandé de la viande cuite ont des portions plus satisfaisante, mais malgré 3 sorte de viandes différentes, elles ont toutes les mêmes accompagnements. Ordinaire un peu. Mon tartare, coupé au couteau, bien assaisonné, est bon mais tellement trop petit. Accompagné d’une seule salade, un peu amère, je suis déçue, encore. Je ne voulais pas de dessert, je me ravise, j’ai l’impression de n’avoir rien mangé ou à peu près. J’opte pour l’assiette de fromage qui elle, est satisfaisante même si je ne sais pas quels sont les fromages que j’ai mangés et qu’il y en avait un qui avait fait du chemin dans la vie parce qu’il goûtait la fin de parcours disons 🙂 Mais sinon, c’était bien. Les profiteroles et la mousse au chocolat ont reçu l’approbation tandis que les crèmes brûlées, pas assez cuites, ont poursuivi la tradition de la déception.

Tout cela m’a coûté 50$ avec taxes et service, ce qui est exorbitant pour ce que j’ai eu. Je ne retournerai pas à ce resto. Par contre, la soirée a tout de même été un succès, mais il est dû seulement aux gens qui étaient présents. Les filles, je vous aime 🙂

Le restaurant ne possède pas de site Internet, vous ne pouvez donc pas consulter le menu, de toute façon, ne perdez pas votre précieux temps.

Une réponse à “Le Carolus, rue Duluth, coin St-André

  1. Ah ! mon amie ! Tu décris si bien notre soirée. Je suis vraiment contente de te connaitre et je t’aime aussi 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s