L’École no 41 2009, semillon, Columbia Valley

J’allais critiquer, mais je me suis ravisée!


Achat: SAQ à St-Sauveur

Prix: 20,45$

Pays: États-Unis

Région: Columbia Valley, État de Washigton (proche de Seattle, ne pas confondre avec Washington D.C!)

Apogée: Pourrait sûrement vieillir de 5 ans

Mise en contexte: Tout d’abord, laissez-moi vous expliquer comment nous en sommes venus à choisir ce vin. J’ai acheté à Fred pour son anniversaire le livre « Les 1001 vins qu’il faut avoir bu dans sa vie ». Ce qui est décevant de ce livre, c’est que la plupart des vins qu’on nous propose sont soit hors de prix ou introuvables. Mais voilà-ti pas qu’on tombe sur l’École no 41 qui fait parti du lot. On le trouve en SAQ pour environ 30$. Alors, d’un commun accord , on se dirige à St-Sauveur où ils tiennent ce vin. Ce n’est pas la même année que dans le livre, mais on va prendre ce qui passe. À côté, le même nom, mais dans le blanc. Celui-là même qui est l’objet de ce blog. Alors voilà pourquoi ce vin a été l’objet de notre choix. C’est intéressant de goûter un vin qui vient des États-Unis sans être Californien.

L’école no 41 a été fondé par Jean and Baker Furgeson en 2004. C’est maintenant sa fille et le chum de celle-ci qui s’occupe de l’entreprise. La ville, Frenchtown a été fondée par des Français dans les années 1800. Le nom français provient donc de l’école de cette ville qui était située dans le district 41 et rend hommage aux colons qui ont amené la culture du vin dans le région. On peut d’ailleurs visiter le vignoble et le site Internet, je dois l’avouer, est extrêmement complet.

Dégustation: Il faut dire que mes attentes étaient élevées vu les propos du livre. J’oubliais presque que ce qui compte, ce sont nos goûts et non la réputation. Donc, convaincue que j’allais être en extase, j’ai d’abord été déçue. Très déçue. Au nez, on ne sent pas grand chose. On se force, on fait tourner le vin dans le verre pour l’oxygéner et révéler les odeurs et on y découvre un timide melon de miel et un côté floral. En allant sur le site, on indique aussi des arômes de litchis (que je n’ai pas trouvés) et de Key lime, qu’en se forçant, on reconnaît un peu. Au goût, fidèle à son nez, on n’est pas super impressionné. Le vin révèle peu de saveur, mais une acidité trop présente. Ça nous fait presque grimacer. Bon, j’écris mes notes, déçue,  pour le blog car s’il est important de savoir quels vins choisir, c’est aussi intéressant de savoir quel vin ne pas acheter.

Prenant une gorgée en écrivant, je me rends soudainement compte que le vin n’a plus rien à voir avec ce que je buvais 20 minutes plus tôt. L’acidité s’est arrondie, les saveurs se sont révélées. Le melon et le miel sont soudainement très présents. Fred propose de le carafer. Pourquoi pas? L’expérience nous a convaincu. Le semillon de l’École no 41 a besoin d’air 🙂 C’est la beauté du vin. Aux premiers abords, le vin est à la limite de l’insignifiant, un coup bien aéré, c’est un très bon vin. On a pas besoin de le carafer, seulement de le servir pas trop froid, un peu d’avance pour le laisser respirer et vous serez séduits.

Nous l’avons bu avec du thon grillé aux graines de sésame, ça faisait bien la job. Je le conseille aussi avec des sushis et des mets asiatiques. En conclusions, malgré le fait que j’allais écrire le contraire il y a 30 minutes, je rachèterai ce vin, le laisserai vieillir 4-5 ans et le ferai prendre l’air avant de le servir et la madame sera contente 🙂

2 réponses à “L’École no 41 2009, semillon, Columbia Valley

  1. Je me rappelle, c’est le vin dont Fredo me parlait la dernière fois. Contente qu’il ait eu la chance de prendre l’air pour mieux se révéler. Sinon, je dois dire que mon chum serait sûrement jaloux de votre souper! 😛

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s