Restaurant le Raphaël, Prévost

Nous nous sommes donnés rendez-vous au Raphaël, après 13 ans de séparation. C’était l’endroit tout indiqué, bonne bouffe, pas trop de monde de sorte qu’on puisse parler, pas trop loin ni  pour une ni pour l’autre.  J’avais réservé, heureusement, car le samedi soir, toutes les tables sont prises, c’est bon signe.

L’extérieur, une petite maison très jolie, avec lumières et vignes s’accrochant aux fenêtres, est invitant. À l’intérieur, fidèle à l’extérieur, l’ambiance est chaleureuse, le décor zen sans toutefois être froid. On se sent presque chez soi, à l’exception que j’aurais baissé le chauffage un brin 🙂

Après 13 ans, on en a des choses à se dire. Jamais nous n’avons senti de la pression de la part de la serveuse parce que, juste ouvrir notre menu, ça a pris du temps! Nos choix faits, moi une aumonière de fromage de chèvre en entrée et le carpaccio de boeuf en repas, Jade, un feuilleté aux escargots et le saumon. Choix du vin; Ravens wood zinfandel (un Californien) 2008, 40$. Délicieux, j’irai l’acheter à la SAQ pour faire un blog à son honneur.

Les entrées arrivent; présentées de façon raisonnable. Bonne portion, présentation correcte, ça l’air très bon. Et cà l’est! Sauce onctueuse pour les escargots, pâte feuilletée bien remplie de fromage avec la petite salade verte à côté qui vient alléger le plat, la soirée continue comme elle avait commencé, sur des bonnes notes. On rie, on réfléchie, on se redécouvre, on se confie, comme si on s’était toujours parlé, ou presque 🙂 Le repas principal est là. Le saumon est délicieux, frais, pas trop cuit. Mon carpaccio est bon, un peu trop de câpres et de salade qui sont restés de côté dans l’assiette. Les portions sont bonnes, juste correctes pour nous laisser un peu de place pour le dessert. Je choisis une verrine de fraises et basilic au fromage mascarpone, pour ma dent peu sucrée, c’est parfait. Jade opte pour un fondant au chocolat, accompagné de fruits frais. Ma verrine est vraiment bonne, décidément fraises et basilic font bon ménage. L’addition, un peu salée pour mon portefeuille, mais  correcte par rapport à la qualité du repas, arrive. Le vin est fini, la table est débarassée, mais on nous laisse jaser sans nous faire sentir mal de rester malgré le repas terminé. On aurait pu nous resservir de l’eau, mais c’est un détail.

Bref, le Raphaël, comme d’habitude, ne m’a pas déçu. Au contraire, l’ambiance et la qualité des plats ont contribué à garantir à notre soirée de retrouvailles, une atmosphère des plus conviviale. Pour un souper en amoureux, en famille ou entre amis, si vous désirez débourser un peu plus que chez Paccini, mais manger de la vraie bonne bouffe, c’est l’endroit tout indiqué. J’y retournerai et j’espère Jade, te revoir bientôt. Merci pour la belle soirée 🙂

2 réponses à “Restaurant le Raphaël, Prévost

  1. Wow!!! Juste à te lire, cela remplie mon coeur de bonheur (avec une petite larme à l’oeil si je veux être honnête..) et me fait revivre cette super soirée!!! 13 ans de séparation…. c’est trop! J’espère vraiment que cela ne prendra pas un autre 13 ans avant qu’on se revoit! Merci encore Carine pour le temps passé avec toi! xoxo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s