Hanns Cristof Liebfrauenmilch 2009

Vin blanc très bon et surtout très abordable.

Achat: SAQ St-Jérôme                     

Prix: 11,95$ (vous voyez ben que je ne bois pas que des vins hors de prix 😉  ) et en toute honnêteté, habituellement je préfère dépenser un peu plus pour m’assurer d’une certaine qualité, mais vraiment ce vin se démarque des autres du même prix.

Apogée: prêt à boire, ça ne se garde pas vraiment plus de 4 ans.

Pays: Allemagne

Région: Hesse Rénhane

Mise en contexte: 3 cépages composent ce vin : riesling, rivaner et silvaner. Ne vous en faîtes pas, moi non plus je ne connaissais absolument pas les 2 dernières sortes de raisin mentionnées! Avec des noms comme cela, vous vous doutez bien que ce produit est d’Allemagne (ce qui est assez rare en SAQ, nous avons très peu de produit de ce pays), plus précisément de la région Hesse Rénhane qui se démarque par sa grande production de vins. Ça semble magnifique et moi qui a envie d’aller en Allemagne, je mets cette région sur ma liste!

Deinhard, qui est le producteur, possède une histoire tout à fait intéressante. Je découvre tout ça grâce à vous! Le premier vin a été produit en 1795 et malgré l’envahissement des troupes Françaises, la compagnie a réussit à exporter ses produits jusqu’en Inde ( alors colonie anglaise). Les artisans de ce vin ont aussi entretenus des liens étroits avec des compositeurs de l’époque tels Beethoven  et Brahms! Après la Seconde Guerre mondiale, ils connaîtront un nouveau départ, en 1947, qui leur permettra de continuer leurs exportations mondiales. En 2004, ils refont peau-neuve et ouvre un musée du vin ainsi qu’un restaurant haut de gamme sur la propriété. Tu peux être sûr que si je vais dans ce coin là, j’irai!

Bon, assez le cours d’histoire Madame la professeur, passons aux choses sérieuses 🙂

Dégustation: Au nez, on sent les fruits exotiques que j’ai baptisés PAP (pomme-ananas-papaye), difficile de dire lequel en particulier donc j’instaure une nouvelle appellation : le PAP! Le 2009 est tout de même légèrement différent du 2007 que j’avais l’habitude de boire. Selon les experts de  la SAQ, ce dernier sentirait plutôt les poires et le miel.

Quoi qu’il en soit, ce sont toutes des odeurs qui vous mettent l’eau à la bouche! Si vous trouvez du 2007, selon moi, il est un peu meilleur que le 2009, donc sautez sur l’occasion, mais je doute qu’il en reste dans nos chères régies des alcools.

Ensuite, le Hanns Christof démontre une légère effervescence, mais très subtile, on est loin d’un vin mousseux. Juste un agréable pétillement sur la langue 🙂

C’est un vin très doux (sucré j’aurais tendance à dire, mais faut pas dire ça, ça l’air, alors je le mets entre parenthèse en toute hypocrisie pour le dire quand même!) et doit se boire très froid. Sur une terrasse l’été, c’est le paradis! Mais c’est aussi très bon avec des fruits de mer, comme les fameuses moules qu’Amé nous a faites hier (absolument délicieuses) et les mets un peu épicés comme les plats asiatiques.

Ce vin fait honneur à ce qu’il sent, il goûte les fruits exotiques, avec une légère acidité qui vient mettre une touche de fraîcheur dans ce bouquet sucré (my god, je l’ai dit encore!).

Bref, un petit vin blanc très abordable et accessible qui saura convaincre même les plus ardents partisans de vins rouges qui ne boivent habituellement pas ou peu de blanc!

Santé!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s